Un homme soupçonné d’avoir drogué des homosexuels pour les voler à Paris a été mis en examen et placé en détention provisoire, a appris Associated Press mercredi auprès de la préfecture de police. Depuis juin 2008, les enquêteurs du service d’investigation transversale (SIT) enquêtaient sur une série de vols commis dans les VIIème, Xème et XVème arrondissements au préjudice d’homosexuels.

Le mode opératoire était similaire: deux trentenaires abordaient leur future victime dans des bars du milieu homosexuel, sympathisaient avec eux, avant de se faire inviter à leur domicile. Là, ils droguaient l’intéressé qui ne se réveillait que le lendemain, sans souvenir de sa soirée, et constatait la disparition d’effets personnels. Les enquêteurs ciblaient deux hommes connus chacun pour une dizaine de faits similaires. L’un d’eux a été interpellé le 22 avril dans le quartier du Marais (IVème). Placé en garde à vue, il a nié l’intégralité des faits. Pourtant, il a été reconnu par deux des cinq victimes. La perquisition de son domicile a ensuite permis de découvrir des bijoux dont il n’a pu justifier la provenance.