Si on met à part les émeutes qui se déroulent actuellement en Ouganda, il y a une autre comédie qui est en train d’être jouée.

Rien de très drôle malheureusement, c’est seulement l’histoire de Parlementaires qui propose une loi pénalisant l’homosexualité.

Quoi ?

Il y a 18 mois, David Bahati, un parlementaire, propose en commission un projet de loi pénalisant l’homosexualité. Allant même jusqu’à proposer la peine capitale pour certaines infractions !

A titre d’exemple voici ce qui était prévu initialement :

Etre homosexuel porteur du VIH : Peine de mort.

Violeur de personnes de même sexe : peine de mort.

Multirécidiviste : peine de mort

 

Pratiquer des actes homosexuels : Prison à vie

Aider un homosexuel, l’accueillir, l’heberger : 7 ans de prison

 

Et maintenant ?

Comme vous pouvez le voir, ils ne font pas les choses à moitié en Ouganda. Il y a urgence !

Face au tollé au niveau international, David Bahati, l’auteur de ce projet de loi, a déclaré à Associated Press que les parlementaires s’étaient « éloignés » de la sanction par la peine capitale.

On espère que la communauté internationale continuera à faire pression pour que ce projet de loi ne passe pas. Les parlementaires espérent voter le texte cette semaine.

1 Readers Commented

Join discussion
  1. Pingback: HOMOZ » » Ouganda, le répis pour les gays. 16 Mai, 2011

    […] Ouganda, le répis pour les gays. Publié par Benoît Le 16 mai 2011 var addthis_product = 'wpp-256'; var addthis_config = {"data_track_clickback":true};Nous vous tenions au courant de l’examen d’un projet de loi visant à condamner l’homosexualité par la peine de mort dans certain cas, en Ouganda. […]