Les affaires se suivent et se ressemblent dans la grande famille des politiques.

S’il y a bien un point commun entre eux, c’est la réaction face aux scandales sexuels : la démission !

Les condamnations pour injures raciales ne poussent pas à la démission. Mais l’implication dans une affaires sexuelles c’est une autre paire de manches ! Bref…

L’Agence France Presse (AFP) en profite pour rappeler les affaires similaires en Europe, dont une qui date de 1998 et qui concerne Ron Davies. Alors ministre pour les affaires galloises il avait dû démissionner de son poste après avoir reconnu «un moment de folie» à Clapham Common, connu pour être un lieu de rencontre nocturne pour homosexuels.

En 2003, il a démissionné de l’Assemblée nationale de Galles, « accusé » d’avoir eu une relation sexuelle dans un bois. Il a nié, expliquant qu’il s’adonnait à l’observation des blaireaux…

On se défend comme on peut… Mais ce qui est sûr c’est qu’on démissionne !