La campagne présidentielle commence petit à petit. Mais avant la Grande Campagne, il y a la campagne pour remporter la Primaire. Tous les partis s’y obligent excepté l’UMP pour le moment…

Au Parti Socialiste, François Hollande a l’air de prendre le large depuis les mésaventures de DSK. Il en profite pour s’adresser à la communauté LGBT via son site :

Ce jeudi, je rendrai hommage aux Pendus de Tulle, qui ont été horriblement suppliciés le 9 juin 1944. Je ne pourrai donc être présent lors du débat à l’Assemblée sur la proposition de loi socialiste relative au « Mariage pour tous ». Je veux ici redonner ma position.

J’étais favorable à l’adoption du Pacte Civile du Solidarité (le PACS). Ce fut une grande avancée pour notre société. Son succès s’est vérifié durant la dernière décennie. J’ai la conviction que nous devons franchir une nouvelle étape. En matière sociétale, deux principes doivent l’emporter: la liberté et l’égalité.

La liberté, c’est laisser la possibilité à deux personnes qui s’aiment, quelle que soit leur orientation sexuelle de s’unir. L’égalité, c’est permettre à tout couple de recourir au même dispositif juridique sans discrimination. Maintenir une telle différenciation entre couples hétérosexuels et ceux issus d’une union homosexuelle n’est rien d’autre qu’une hiérarchisation des couples en vertu de l’orientation sexuelle.

 

Pour rappel, jeudi sera examiné une proposition de loi socialiste ouvrant le mariage aux couples homosexuels. Nous en parlions ici, il y a quelques semaines.