Hier, dans un hotel de Manhattan à New-York se tenait un gala de bienfaisance.

Une levée de fonds pour soutenir les actions des différentes activités des associations LGBT où 600 personnes étaient présentes.

Il fallait débourser entre 1 250 et 2 500 dollars pour participer au gala.

Le Président Barack Obama y a donc tenu un discours.

Signature de l'abrogation de la loi "Don't Ask, Don't Tell"

« Je crois que les homosexuels ont les même droits légaux que les autres couples dans ce pays. »

L’homme, qui a abrogé la loi « Don’t Ask, Don’t Tell » (qui interdisait aux militaires de dire leur homosexualité sou peine d’être radié de l’armée), a rappelé les avancées en faveur des homosexuels durant son mandat. En concluant « Voilà comment on progresse, en maintenant la pression, y compris sur moi.« 

Ce soutien intervient alors que le Sénat New-Yorkais s’apprête à ouvrir l’ouverture du mariage pour les couples de même sexe.