Le projet «It Gets Better» continue de faire des émules, aux Etats-Unis mais aussi en France. A Nantes, c’est au tout des DurEs à queer de dire aux jeunes homos: «ça ira mieux après», en version «fierté et visibilité.» Regardez.