On le sait depuis le début, si les Parlementaires d’aujourd’hui sont contre le mariage pour les couples de même sexe, c’est uniquement à cause du droit à l’adoption…

A l’occasion de l’examen d’une proposition de loi visant à ouvrir le mariage aux couples de même sexe, plusieurs députés de droite se sont déclarés favorables au mariage gay. D’autres paniquent, car derrière le mariage se cacherait l’idée de laisser des homosexuels adopter…

L’adoption en France c’est possible si :

  • Vous êtes mariés depuis au moins 2 ans et chaque époux a au moins 28 ans.
  • Vous êtes célibataire et avez plus de 28 ans.

Concubin, Pacsé… Passez votre chemin, aux yeux des autorités vous êtes considéré comme célibataire. Donc vous adopterez seul ! Enfin si vous savez jouer à l’hétéro…

Quoique… Récemment le Conseil général de l’Essonne a donné un agrément à une femme célibataire et ouvertement lesbienne. Dans 5 ans maximum on saura si un enfant lui sera proposé.

La France a été plusieurs fois condamnée par la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour avoir refusé l’agrément à des personnes parce qu’elles étaient homosexuelles. Les autorités compétentes devront trouver de nouvelles excuses pour refuser l’agrément.

Mais finalement, a-t-on besoin des parlementaires pour autoriser les homosexuels à adopter ? Je ne pense pas. A la lumière des différents éléments que nous connaissons tous, il se pourrait que ce soit la justice qui corrige la loi et non le législateur. Sauf désistement, dans les 5 ans à venir, on saura si un enfant aura été proposé à cette célibataire lesbienne. Et la jurisprudence pourrait tomber des cieux !

5 ans c’est long. Du coup, le Sénateur socialiste Jean-Pierre MICHEL et ses collègues ont déposé une proposition de loi autorisant l’adoption par les partenaires liés par un pacte civil de solidarité ou des concubins. Le mot « homosexuel » n’est pas une fois cité dans la proposition de loi. Normal, l’égalité hétéro/homo c’est de ne plus faire de différence.

Ça risque de prendre du temps avant de voir cette loi votée. Passage en commission, en séance, à l’Assemblée etc…

Mais on espère que ça prendra moins de 5 ans !

Alors verra-t-on l’adoption autorisés pour les homosexuels avant le droit au mariage ? L’égalité homo/hétéro se fera-t-elle au tribunal via des jurisprudence ou grâce au courage du législateur ?

1 Readers Commented

Join discussion
  1. Pingback: HOMOZ » » Entretien avec Jean-Luc Romero 17 Sep, 2011

    […] avons déjà fait un article dans se sens A notre avis, sauf changement de majorité, ce n’est pas le législateur qui […]