La saison 2 inédite de Modern Family débarque le dimanche 21 août à 20h35 sur Paris Première. Nous avons pu rencontrer l’un de ses interprètes lors de son passage au Festival de Télévision de Monte-Carlo

Modern Family a été diffusé pour la première fois aux Etats-Unis en septembre 2009. Son succès était-il évident dès le départ?

C’est tellement difficile d’en obtenir un succès dans notre métier. Bien sûr, il faut un bon script, une bonne distribution, mais aussi le soutien d’une chaîne (ABC ndlr) … et même si on réunit tout cela, on n’est toujours pas assuré que le public suivra. On a la chance qu’il ait d’emblée adhéré à Modern Family. Mais ce n’était pas gagné d’avance.
On voit finalement assez peu de marques d’affection entre Cameron et Mitchell, le couple que vous incarnez avec Eric Stonestreet. N’est-ce pas regrettable ?

Je ne suis pas d’accord avec vous. Je pense que Cameron et Mitchell en montrent au contraire pas mal. Il ne faut pas oublier que Modern Family n’évoque finalement que quelques tranches de la vie de ses personnages. Dans certaines scènes, ils en ont, dans d’autres pas. Mais ni plus, ni moins que les autres couples finalement. Personnellement, j’ai tendance à penser que ces deux hommes s’aiment énormément et que cela se voit assez à l’écran.
Avez-vous votre mot à dire sur l’évolution de Mitchell ?

Les scénaristes ont une vraie vision des personnages et ont un plan bien défini pour chacun d’eux. Globalement, on a tendance à les laisser faire leur travail. Ce qui ne les empêche pas de nous demander notre avis ou des anecdotes personnelles. Qu’ils peuvent, le cas échéant, joindre aux intrigues. Rien de plus!

Ruppert Everett a affirmé que les portes s’étaient toutes refermées après son coming out. Pensez-vous que de n’avoir jamais dissimulé votre homosexualité a nui à votre carrière ?

Etre trop blanc, trop noir, trop gay, trop ci ou trop ça peut vous empêcher de décrocher certains rôles. En tant qu’acteur, j’essaye de ne pas me préoccuper de ce genre de considérations. Mais si certains pensent que parce qu’ils me savent homo dans la vie, je ne peux pas jouer tel ou tel rôle, je ne veux certainement pas travailler pour eux.

 

Le mariage homosexuel vient d’être légalisé dans plusieurs états américains dont celui de New York. Qu’en pensez-vous ?

Je suis ravi de voir que les mentalités sur le sujet sont en train de changer. Il était temps ! Il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas si longtemps, les unions entre deux personnes de races différentes étaient elles aussi interdites. Tant mieux si le mariage gay est enfin accepté à son tour.

 

Avez-vous souffert d’homophobie dans votre vie?

Un peu, lorsque j’était plus jeune. Mais finalement tous les gens qui sont différents souffrent à l’école et sont embêtés. Mais je pense que cela m’a aidé à forger ma personnalité mais aussi ma carrière.

Propos recueillis par Anne Lenoir pour Télé 2 semaines