Dans les rapports ambigus entre l’Occident et Kadhafi, voici un étrange épisode : le gouvernement américain a demandé en novembre au New York Times d’expurger des câbles diplomatiques de Wikileaks en sa possession toute référence à la bisexualité de Saadi, le fils du colonel libyen. Et le grand quotidien new-yorkais a accepté.

Lire la suite sur Rue89.com