Rien n’est gratuit dans Tintin: chaque personnage correspond à un proche de Hergé ou renvoie à l’intime du créateur.     Ce personnage universel, traduit dans plus de 100 langues, a passionné psychiatres et psychanalystes, dont Serge Tisseron, expert en secrets de famille et auteur de plusieurs ouvrages sur « le cas Tintin » —    « Tintin c’est moi« , disait Hergé. Ce qui est loin de tout expliquer.

–  TINTIN ETAIT-IL GAY? A l’évidence, jugent certains: un puceau androgyne à mèche blonde, qui vit le plus souvent chez son vieil ami avec son fox terrier et dont la seule vraie connaissance féminine est une diva…
Faux rétorque Serge Tisseron: la dimension sexuelle est absente des albums de Tintin. Aucun des personnages ne s’en préoccupe, « parce que Hergé a construit sa saga à partir de ses préoccupations de petit enfant« .
SOURCES : AFP / Entretien avec Serge Tisseron, auteur de « Tintin et le secret d’Hergé » (ed.Hors Collection) et « Tintin chez le psychanalyste » (ed.Aubier); et « Tintin sur le Divan », de Gérard Guasch (ed. L’Archipel).