Dimanche, les espagnols se rendront aux urnes pour les législatives.

José Luiz Rodriguez Zapatero, l’actuel chef du gouvernement à qui on doit notamment l’ouverture du mariage aux homosexuels en 2005 est actuellement en mauvaise posture pour gagne rune nouvelle fois l’échéance.

Le conservateur Mariano Rajoy serait en revanche le probable futur chef du gouvernement. L’homme est très connu des espagnols puisqu’il a déjà perdu des législatives en 2004 et en 2008.

On ne sait si l’homme pratique l’opportunisme électoral, mais après avoir tenu des propos  violents contre le mariage homosexuel, il est aujourd’hui beaucoup plus flou sur ses intentions… M. Rajoy souhaite notamment modifier la loi socialiste  sur l’avortement votée en 2010.

Dans le doute, de nombreux homosexuels espagnols se précipitent pour se marier, pensant à une possible suppression de la loi.