Le CEVIPOF et Sciences Po viennent de publier une étude sur les intentions de votes des homosexuels pour la Présidentielle prochaine.

Le titre est claire : Gays, bis et lesbiennes : Des minorités sexuelles ancrées à gauche.

L’étude rappelle que les électeurs bi et homosexuels sont moins abstentionnistes, moins hésitants et plus constants dans leur choix que le reste des Français. Ils se caractérisent par un profond ancrage à gauche et un net rejet de la droite parlementaire.

D’une part nous apprenons que d’après cette enquête les gays, bis et lesbiennes représentent 6.5% de la population française majeure ! Ainsi on compterait 3,2 millions d’homosexuels et bis !

2,8 millions seraient inscrits sur les listes électorales, représentant quand même 6,5 % ! Un poids électoral non négligeable et supérieur à l’ensemble des musulmans inscrits sur les listes électorales (5% en 2007)

Le rapport complet est ici !