Dans une interview au Figaro Magazine, le chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy se dit opposé au mariage gay et à l’adoption pour les couples homosexuels.

« En ces temps troublés où notre société a besoin de repères, je ne crois pas qu’il faille brouiller l’image de cette institution sociale essentielle qu’est le mariage« , déclare le chef de l’Etat.

« J’avais proposé en 2007 un contrat d’union civile« , rappelle M. Sarkozy. « Nous ne l’avons pas mis en oeuvre parce que nous nous sommes rendu compte qu’il était inconstitutionnel de réserver ce contrat aux seuls homosexuels« , explique-t-il.
« Ce contrat d’union civile aurait porté atteinte à l’institution du mariage. Cependant, j’ai veillé à garantir aux homosexuels les mêmes avantages en termes de succession et de fiscalité qu’aux couples mariés, mais dans le cadre du Pacs« , ajoute-t-il.
Quid de l’adoption par des couples de même sexe? « C’est une des raisons pour lesquelles je ne suis pas favorable au mariage homosexuel. Il ouvrirait la porte à l’adoption« , souligne le président de la République.
« Je sais qu’il existe, de fait, des situations particulières avec des hommes et des femmes qui assument parfaitement leur rôle parental. Mais elles ne m’amènent pas à penser qu’il faudrait inscrire dans la loi une nouvelle définition de la famille« , ajoute-t-il.