A compter du 1er mars, les salariés homosexuels de l’opérateur SFR pourront bénéficier d’un congé paternité, comme pour tout conjoint hétérosexuel. Onze jours seront donc offerts aux lesbiennes et gays, employés de l’entreprise, dont le concubin a eu un enfant. Cette décision a été prise par Marie-Christine Théron, directrice générale des ressources humaines de SFR, après un entretien le 31 janvier avec HomoSFèRe, l’association des lesbiennes, gays, bi et trans du groupe SFR.

L’article en intégralité sur le site du Figaro.