Christian Vanneste – célèbre penseur UMP, accorde ce mois-ci une interview au magazine Causeur.

Les journalistes Cyril Bennasar et Marc Cohen ont pris du recul et reviennent sur LA polémique. Christian Vanneste revient sur l’interview donnée à un site internet, là où tout a commencé, on lui demande alors d’expliquer pourquoi 63% des français soient favorables au mariage homosexuel.

« [Il] explique alors qu’un véritable bourrage de crâne est à l’œuvre, et que la présence dans les médias de partisans de l’homosexualité contribue à diffuser sur la question une propagande qui va jusqu’à la désinformation. Pour appuyer ses propos, il cite des chiffres de l’Institut National d’Etudes Démographiques (INED) qui estiment à 20 000 le nombres de familles homoparentales alors que les associations gay parlent de 300 000. Ou évoque « la légende de la déportation d’homosexuels depuis la France, territoires annexés mis à part.« 

Les journalistes lui demandent s’il reviendrait sur le Pacs, s’i len avait la possibilité : « Naturellement ! commence-t-il. J’estime que le Pacs st, pardonnez-moi l’expression, une connerie. Mais la droite s’interdit par principe tout retour en arrière (…)Dans cette dérive constante vers la gauche, ceux qui, au sein de l’UMP, restent fidéles à des positions et à des valeurs se retrouvent bien malgré eux aux extrêmes puisque le conservatisme devient un extrémisme.« 

Et pour conclure, question piège :  Christian Vanneste, êtes-vous homophobe ?

« Cela me sidère de devoir répondre à cette question ! Clairement, je n’ai rien contre les homosexuels : chacun fait ce qu’ils veut dans sa vie privée (…)En revanche je suis farouchement opposé à toute forme d’institutionnalisation de l’homosexualité, qui me paraît contraire aux intérêts profonds de la société. Pas de mariage, pas d’adoption, même pas de Pacs : cela décourage l’engagement chez les « hétéros », comme on dit, et favorise la précarité.« 

SOURCE : Causeur N°45