Dans leur volonté de refléter au plus juste notre société, les éditeurs de BD consacrées aux super héros, un univers réputé peu gay friendly, virent leur cuti. DC Comics s’apprête à faire le coming out de l’un de ses héros, tandis que Marvel est sur le point de célébrer le mariage homo de deux de ses X-Men.

Les super héros ont plus que jamais le vent en poupe. Le succès commercial de The Avengers en témoigne. Pourtant, qu’elles soient racontées par Marvel ou par DC Comics, les deux principaux éditeurs, leurs aventures sont souvent critiquées parce qu’elles ne reflètent pas parfaitement notre société et sa population. Si on trouve un monstre vert, Hulk, et un homme à deux visages, Double-Face, on compte il est vrai peu de super héros de couleur ou homosexuels.

Mais le monde de la BD américaine s’apprête à faire son comics out. Un juste retour des choses vis-à-vis d’un lectorat comptant de nombreux gays. Selon le New York Times en effet, les adolescents homosexuels et les super héros ont en commun «une recherche de l’acceptation, de la part d’un monde qui les hait et les craint simplement pour ce qu’ils sont». Au moment où Barack Obama a officiellement pris position en faveur du mariage gay, Marvel vient de publier un numéro des X-Men dans lequel Northstar vient de faire sa demande officielle à son ami noir Kyle Jinadu.

Mais cette union de personnages moins connus risque d’être un épiphénomène en comparaison de ce que réserve DC Comics à ses lecteurs. L’éditeur vient en effet d’annoncer que l’un de ses super héros allait bientôt faire son coming out. DC Comics compte parmi ses stars Superman, Batwoman, Green Lantern et Wonder Woman, mais tous les regards se tournent vers Batman et Robin, dont le rapport particulier ne cesse de faire fantasmer depuis des décennies. Batman homosexuel? Il sera intéressant de voir si Christopher Nolan parvient à intégrer ce nouvel aspect du personnage dans son prochain Dark knight rises. Mais c’est sûr, les temps changent.

Source : Gala