Petit point électoral de ceux qui se sont fait remarquer par leurs propos très violents envers les homosexuels :

Brigitte Barèges, candidate UMP aux législatives dans le Tarn-et-Garonne, est battue. Comparer l’union d’homosexuels à celle des animaux, lui aura été fatale.

Christian Vanneste, non investi par l’UMP mais toujours pas exclu du parti, est éliminé dés le premier tour ! Arrivé 4ème, et derrière le Front National, il perd donc son siège de député, qu’il occupait depuis 1993. Rappelez-vous, M. Vanneste prônait que «l’homosexualité est inférieure moralement à l’hétérosexualité».

Jack Myard, candidat UMP, est élu dans les Yvelines. Les électeurs ont sans doute oublié sa sortie sur l’homosexualité, la comparant à une « perversion« .

David Douillet, est élu. Le député UMP sortant ne fera donc pas les frais de sa fameuse phrase sortie de son livre : « On dit que je suis misogyne. Mais tous les hommes le sont. Sauf les tapettes« .

Lionnel Luca, membre du collectif de députés « Droite populaire » qui représente l’aile dure de l’UMP, est réélu dés le premier tour.

Thierry Mariani, est élu. Espérons pour lui (et pour nous!) qu’il ne compare plus l’homosexualité à la polygamie.