Depuis plusieurs jours, notamment depuis la sortie de monsieur Jean-François Copé au sujet du livre « Tous à poil« , une nouvelle bataille est engagée par les ultraconservateurs.

Tous à poil !

Quelques associations, surtout sur Internet, appellent donc les bibliothèques publiques à retirer certains livres de leurs rayons, sous prétexte que ces ouvrages participent à la gloire de la théorie du genre..

« Nous tenons à exprimer notre désaccord profond avec ces prises de positions partisanes et extrêmes« , souligne l’Association des Bibliothécaires de France dans un communiqué.

C’est le rôle des bibliothèques et des bibliothécaires, ajoute le communiqué, de « proposer au public des livres pour toutes et tous et sur tous les sujets pour favoriser les débats, lutter contre les prescriptions idéologiques et donner aux enfants comme aux adultes les clés pour comprendre le monde dans lequel ils vivent« .

Le ministère de la Culture précise que ces groupes sont liés au « Printemps français« .

Aurélie Filippetti, la ministre, dénonce les pressions par « des mouvements extrémistes » qui « exigent le retrait de la consultation de tout ouvrage ne correspondant pas à la morale qu’ils prétendent incarner« .