Jean-Michel Martin et Guy Martineau-Espel sont deux quinquagénaires en couple depuis 17 ans.

Quelques semaines après le vote et la promulgation de la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe, le coupe décide de passer devant le maire du village basque d’Arcangues.

Mais là, refus formel du maire et de ses adjoints, invoquant leur liberté de conscience…

Le couple avait déposé plainte pour discrimination, et malheureusement la justice vient de classer la plainte car l’infraction n’est « pas suffisamment constituée ou caractérisée« …

Comme quoi, refuser de marier un couple parce qu’il s’agit de personne homosexuelle n’est pas puni par la loi.

Henri de Beauregard, avocat de Jean-Michel Colo, le maire d’Arcangues, a indiqué mardi que son client était « satisfait » du classement de la plainte.

Il n’y a pas, pour le moment, de réaction de la part du couple.