S’il y a bien une élection qui n’intéresse pas les français, c’est bien celle-là. L’élection des Sénateurs. D’un part, parce que le scrutin est indirect, ce n’est pas aux électeurs de voter mais aux Grands Électeurs, d’autre part, parce que le Sénat n’a pas bonne réputation. Pour beaucoup le Sénat n’est qu’une maison de retraites pour vieux politiciens… Et comme l’Assemblée Nationale aura toujours le dernier mot sur les projets de loi, en quoi le Sénat est-il utile ?

Mais là n’est pas la question pour notre article du jour. Regardons les résultats de cette élection – qui s’est tenu dimanche 28 septembre – d’un point de vue LGBT !

Le Sénat

Première information, et de taille ! , le Sénat a basculé à droite. L’UMP et le Centre ont dorénavant la majorité absolue.

Quand on connaît la position de la droite française face aux enjeux sociétaux, ça ne présage rien de bon.

Le Président du Sénat – Gérard Larcher

Mercredi 1er octobre, c’est le Sénateur des Yvelines, Gérard Larcher qui est élu par l’ensemble des Sénateurs, Président du Sénat. Son nom vous dit peut-être quelque chose, il l’a déjà eu cette fonction entre 2008 et 2011.

Malheureusement, en février 2012, Gérard Larcher déclaré sur Public Sénat : « Je suis préoccupé par une espèce de création d’un droit à l’enfant, la question de l’adoption est centrale dans une société qui est en perte de repère et à qui on doit créer de nouveaux repères»  Interrogé pour savoir s’il était contre l’adoption par des couples homosexuels et le mariage gay, il a répondu « oui » .

Le Président du Sénat est donc très conservateur, ça donne envie…

Le Président du groupe UMP au Sénat – Bruno Retailleau

Bruno Retailleau est élu Président du Groupe UMP au Sénat le jeudi 2 octobre par ses pairs.

Alors que le Sénat examinait le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe, M. Retailleau s’est fait beaucoup remarqué. D’abord il déclare «Pour ce qui est du mariage, il ne sera plus, désormais, cette institution inventée par les sociétés partout sur la planète, pour donner un cadre protecteur aux plus faibles et aux plus vulnérables, en particulier aux femmes et aux enfants, pour offrir un cadre stable au renouvellement des générations, de manière que les patrimoines matériel et immatériel, mais aussi spirituel ». Et lorsqu’il évoque la filiation « les enfants risquent d’être les grands oubliés, les grands perdants de votre réforme. En effet, derrière le slogan du mariage pour tous, il y a le droit à l’enfant pour tous et le droit à l’adoption pour tous. Prenons garde que ce droit à l’adoption pour tous ne se transforme, au bout du compte, en adoption pour personne» .

«Non ! Je ne prendrai pas la responsabilité de voter ce projet de loi. Je vous la laisse : vous aurez à l’assumer devant les futures générations, devant l’Histoire, que certains d’entre vous ont invoquée, mais surtout devant tous les Français !»

L’entrée de 2 sénateurs FN au Sénat – David Rachline et Stéphanie Ravier

Pour l’un on peut lire sur son blog un article intitulé «Le FNJ* dit non au mariage homosexuel», lorsqu’un maire organisa un mariage « secret » entre deux femmes lesbiennes. (*FNJ : Front National de la Jeunesse)

Le FN est de toute façon contre le mariage pour tous les couples. Marine Le Pen promet qu’en 2017 elle abrogerait cette loi.

Le FN et l’UMP seront d’accord sur certains points au Sénat.

Un Député-Maire au Sénat – François Baroin

Rassurez-vous il a démissionné de l’Assemblée Nationale. Mais ne vous rassurez pas trop vite, il est contre le mariage pour tous. Et il vient d’annoncer qu’il soutenait Nicolas Sarkozy dans sa campagne pour la Présidence de l’UMP… Ca va être sympa le Sénat…

La défaite du socialiste rapporteur de la loi pour le Mariage Pour Tous – Jean-Pierre Michel

Jean-Pierre Michel défenseur et rapporteur de la loi sur le mariage pour tous a été battu, et n’est plus aujourd’hui Sénateur. Ce fervent défenseur des droits LGBT manquera à la communauté !

L’ancien Président du Sénat quitte toutes ses fonctions électives – Jean-Pierre Bel

Jean-Pierre Bel, c’est le socialiste qui a présidé le Sénat de 2011 à 2014. C’est le premier socialiste à présider la Haute Chambre sous la Vème République. Homme discret mais homme d’État, nous nous souviendrons surtout que sous son mandat le Sénat a voté pour le mariage et l’adoption pour tous.