Les twittos, comme on appelle les utilisateurs de Twitter, qui avait lancé : « #lesgaydoiventdisparaitrecar, #BrûlonsLesGaysSurDu et #SiMonFilsEstGay  » ont été condamnés mardi 20 janvier 2015 par le tribunal correctionnel de Paris.

Après avoir créée ces trois hashtags, plusieurs tweets ont été ensuite échangés.

2 des 3 twittos ont été condamnés à 500€ d’amende pour provocation à la haine et à la violence en raison de l’orientation sexuelle. L’autre étant condamné à 300€ d’amende avec sursis.