Jean-Marc Morandini : classement sans suite des plaintes de « harcèlement sexuel » et de « travail dissimulé » mais reste mis en examen pour « corruption de mineurs aggravée »

Le parquet de Paris a classé sans suite deux plaintes qui visaient l’animateur Jean-Marc Morandini.

L’animateur vedette d’Europe 1, de CNEWS et NRJ12 n’est donc plus inquiété par les plaintes de « harcèlement sexuel » et de « travail dissimulé ».

En revanche, il reste mis en examen pour « corruption de mineurs aggravée« .