Le coming out ne sera pas puni de prison en Russie

Des députés ont proposé d’examiner un texte punissant de 15 jours de prison toute personne qui révèlerait son homosexualité.

Mais l’Assemblée russe, la Douma, a rejeté cette proposition de loi,une commission l’ayant déclaré inconstitutionnelle.

Pour rappel, en Russie, la « propagande gay » devant les mineurs est interdite depuis 2013.