Il n’y aura pas d’ambassadeur de France ouvertement homosexuel au Vatican, mais à l’UNESCO

Laurent Stefanini ne sera pas ambassadeur de France auprès du Saint-Siège, mais de l’UNESCO à Paris.

Lors du Conseil des Ministres du 6 avril 2016 et sur proposition du ministre des affaires étrangères et du développement international, Laurent Stefanini, ministre plénipotentiaire de 2ème classe, est nommé ambassadeur, délégué permanent de la France auprès de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture.

Depuis un an la France était engagée dans un bras de fer avec le Vatican. D’un côté, François Hollande maintenait son souhait de nommer une personnalité reconnue de la diplomatie et ouvertement homosexuelle, de l’autre le Vatican faisait la sourde oreille et refusé de donner l’agrément, reprochant, officieusement, la position de la France sur les questions LGBT et notamment l’ouverture du mariage aux couples de personnes de même sexe.

En avril 2015, le Canard Enchaîné affirmait que le Papa en personne aurait reçu le diplomate et lui aurait confirmé son refus de lui donner son agrément. Le pape lui a dit « n’avoir rien contre lui mais qu’en revanche il n’avait apprécié ni le mariage pour tous ni les méthodes de l’Elysée qui a tenté de lui forcer la main« , écrit l’hebdomadaire.

Jusqu’alors François Hollande refusait de proposer une autre personne, mais il semble que le Vatican ai gagné cette bataille.