Ils l’appellent Jean, parce que c’était leur ami. Avec leur documentaire, « Le Gai tapant », Voto et Goa, tous deux journalistes, ont voulu rendre hommage à Jean le Bitoux mort du sida le 21 avril 2010. Figure historique du mouvement homosexuel, initiateur du journal Le Gai Pied en 1979, premier hebdo gay au monde, il est pourtant encore méconnu du grand public. Il disait être « un agitateur maoïste, un activiste homosexuel et [un] drogué ». C’est un personnage riche, attachant et malicieux qui se découvre à l’écran.

Voto et Goa, ont commencé à filmer Jean pendant leurs soirées, leurs rendez-vous. Sans trop savoir ce qu’ils feraient de ce matériau, c’est finalement sous son impulsion qu’ils ont décidé d’en faire un film.

La suite sur rue89…