Le magazine scientifique American Journal of Tropical Medicine and Hygiene a proposé un numéro spécial, regroupant 17 études qui alarment les acteurs de santé publique à travers le monde.

IllustrationAJTMH

En effet, les chercheurs américains s’inquiètent de la recrudescence des médicaments sous-dosés, sur-dosés et même périmés… qui favoriseraient  la résistance aux traitements – efficaces – contre certaines maladies comme le VIH, le paludisme et la tuberculose.

Ce sont les pays pauvres qui sont d’abord touchés par cette menace, qui a un réel impact sur les progrès obtenus jusqu’à maintenant dans la gestion de ces pandémies.

A titre d’exemple, les chercheurs estiment que 122 350 enfants africains, de moins de 5 ans, sont morts à cause d’un traitement défectueux contre le paludisme.

Sources : AJTMH & Le Monde